Mon Blog

http://ayane.zeblog.com/

Ayane

Mon Petit Blog

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Fusion ou indipendance ?

Par Ayane :: 24/01/2006 à 11:34

Quelle définition donneriez-vous du couple ?
C’est une aventure qui met en scène deux polarités : le féminin et le masculin. Le couple est constitué de deux personnes différentes qui cherchent à ne faire qu’un. A partir de cette tendance générale, un subtil équilibre entre les moments d’unités du « nous » fusionnel et ceux d’indépendance et d’expression individuelle fait que chaque couple est unique.
L’individualisme contemporain ne vient-il pas contrarier l’épanouissement du couple ?
Notre société individualise. Les valeurs de réalisation ou de la réussite personnelles priment sur les autres. Mais l’individualisme c’est fondamentalement la liberté. Dans le couple cette marge d’autonomie permet d’éviter l’étouffement que peut provoquer, dans une certain mesure, la co-présence, la fusion.
Il faut distinguer ce que l’on veut faire ensemble et ce que l’on doit faire ensemble - élever les enfants par exemple. Il est important de pouvoir utiliser le « je » et pas seulement le « nous ». La plupart du temps le « je » et le « nous » sont des étapes de la vie du couple. La lune de miel est souvent un moment de fusion et l’indépendance se développe généralement au fur et à mesure.
Elle n' est pas dangereuse tant qu'elle ne met pas en piril l identiti de chacun. C'est un risque latent si l'on n'est pas suffisamment bien avec soi mjme. Aucun des deux ne doit se sentir menaci d jtre avec lautre. Le refus de certaines personnes de se laisser aller ` la fusion amoureuse est giniralement justifiie par la crainte de se perdre soi-mjme dans la relation. S ipanouir dans la fusion cest avoir la conviction de pouvoir en sortir sans iprouver de frustration ou sans avoir le sentiment que cette abandon affectif a igalement iti un abandon de soi - mjme. Fusionner ne doit pas jtre synonyme de perte d identiti.
Sexe Gratuit Rencontres Coquines Seins Nues Sexe Shop Seins Naturels

La dernière idole

Par Ayane :: 21/01/2006 à 17:01

On reprochera aux ennemis du travail de n’être que des rêveurs. L’histoire aurait prouvé qu’une société qui ne se fonde pas sur les principes du travail, de la contrainte à la performance, de la concurrence libérale et de l’égoïsme individuel ne peut pas fonctionner. Voulez-vous donc prétendre, vous qui faites l’apologie de l’état de choses existant, que la production marchande capitaliste a vraiment donné à la majorité des hommes une vie à peu près acceptable ? Appelez-vous cela « fonctionner », quand c’est justement la croissance vertigineuse des forces productives qui rejette des milliards d’hommes en dehors de l’humanité et que ceux-ci doivent s’estimer heureux de survivre sur des décharges publiques ? Quand des milliards d’autres hommes ne peuvent supporter la vie harassante sous le diktat du travail qu’en s’isolant des autres, qu’en se mortifiant l’esprit et qu’en tombant malades physiquement et mentalement ? Quand le monde est transformé en désert simplement pour que l’argent engendre davantage d’argent ? Soit ! C’est effectivement la façon dont « fonctionne » votre grandiose système du travail. Eh bien, nous ne voulons pas accomplir de tels exploits !
Votre autosatisfaction se fonde sur votre ignorance et votre mauvaise mémoire. La seule justification que vous trouvez à vos crimes présents et futurs, c’est l’état du monde et celui-ci n’est fondé que sur vos crimes passés. Vous avez oublié et refoulé les massacres d’État nécessaires à l’intériorisation de votre « loi naturelle », loi selon laquelle c’est presque une chance d’être « employé » à des activités déterminées par d’autres et de se faire vampiriser toute son énergie pour la fin en soi abstraite de l’idole de votre système.
Jeunes Putes Jeunes Salopes Jeunes Lesbiennes Jeunes Coquines Jeunes Femmes

Blog créé avec ZeBlog. Veuillez maintenant visiter mon sites Internet: Sexe Gratuit, Sexe Shop, Grand Site et Sexy Blog.